Tsunami
Actus

Quatre zones touristiques qui se sont redressées à la suite d’un tsunami

Un tsunami laisse derrière lui une blessure profonde pour les familles des victimes et la communauté environnante. Cependant, les régions suivantes ont été frappées par la catastrophe naturelle dévastatrice et ont trouvé la force de se relever à nouveau.

1. Aceh, Indonésie

 Aceh, Indonésie

Le tsunami qui s’est produit à Aceh le 26 décembre 2004 a été l’une des catastrophes les plus dévastatrices de l’histoire de l’Indonésie. Le tsunami a été déclenché par un tremblement de terre qui a frappé Aceh avec toute la force de l’océan Indien.
Aceh n’a pas été la seule région touchée, 14 autres pays ont également subi les effets du tremblement de terre et du tsunami.

La province indonésienne a été parmi les plus touchées, avec plus de 200 000 personnes. Depuis, la région s’est de nouveau relevée et plusieurs sites ont été construits pour rappeler et prévenir de telles catastrophes dévastatrices.
Les sites comprennent le Musée du Tsunami, les centrales électriques flottantes au diesel (PLTD), le Lampulo Floating Ship et le Monument « Merci au monde » d’Aceh.

2. Phuket, Thaïlande

Phuket, Thaïlande

La ville voisine de Phuket, en Thaïlande, a également été touchée par la catastrophe de 2004. La région touristique populaire de la Thaïlande a été dévastée par le tsunami. En plus de la population locale, de nombreux touristes sont morts des suites de la catastrophe.

Outre Phuket, d’autres régions ont été touchées par le tsunami : Krabi, Ranong, Satun, Trang et Phang Nga. Phuket s’est depuis complètement rétablie et est toujours une destination populaire pour les touristes étrangers.

3. Maldives

Maldives

Comme Aceh et Phuket, les Maldives ont également été touchées par le tsunami de 2004. On rapporte que 82 personnes ont perdu la vie et 40 autres ont disparu à cause de la catastrophe.

Le nombre de victimes aux Maldives a été inférieur à celui d’Aceh et de Phuket car, selon les habitants, la vague n’était pas aussi forte, même si elle a quand même submergé une île.

4. Tohoku, Japon

Tohoku, Japon

Un tremblement de terre d’une magnitude de 9,0 a frappé la région de Tohoku au Japon en 2011, provoquant un tsunami qui a atteint 40,5 mètres de haut.
Le tremblement de terre du 11 mars 2011 est souvent considéré comme le tremblement de terre le plus grave survenu dans l’est du Japon.

Environ 15 000 personnes sont mortes à cause de cette catastrophe. Le nombre de victimes a été réduit au minimum grâce à un bon système de gestion des catastrophes au Japon. Cependant, la catastrophe a déclenché une fuite de la centrale nucléaire de Fukushima.

Le Japon poursuit ses efforts de reconstruction. Heureusement, la catastrophe n’a pas rendu ce pays d’Asie de l’Est moins attrayant en tant que destination touristique mondiale.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Back To Top